Table ronde : le cadre du beau

Rendez vous Jeudi 19 Mars 2015 de 18h à 19h au bar Le Météo du Théatre Auditorium de Poitiers (TAP)

Participants:
– Jean Jacques Gay (critique d’art)
– Pierre Jean Truchot (philosophe)
– Anne Cécile Guilbard (chercheuse à l’Université de Poitiers)

————————————–

Se retrouver au Météo pour parler du beau c’est un cas d’école ! Comment cadrer le beau ? hormis avec les cadres du 19ième siècle.

À partir de l’installation de Pierrick SORIN « La belle peinture est derrière nous » 1989 (et de différentes œuvres de ce plasticien de l’image vidéo) nous essaierons de nous poser la question du beau.
Vaste programme… Bien sur, et encore plus dans un cursus d’une école d’arts appliqués, la phrase de Platon « ce qui est utile est beau !  » résonne comme un coup de canon.

L’art contemporain et le conceptuel à partir de l’angle Duchampien nous dit que ce qui est plus important, ce qui est plus beau, est « ce qui est « derrière la belle peinture » le geste de l’artiste : le concept. Et bien sur l’émotion esthétique que nous regardeurs y attachons. À partir de la c’est non seulement à nous spectateurs de trouver le beau, mais aussi aux artistes (de là leur rôle ancestral) de nous montrer le beau « derrière l’oeuvre ». Cette magie de la création.

A partir d’oeuvres de Pierrick Sorin, de Bruce Nauman et de Nan Golding… nous observerons la beauté du cadre et du non cadre à l’aulne de notre position de voyeur.

Plus d’informations ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *